Zur Startseite Zur Navigation Zum Inhalt Zur Kontaktseite Zur Sitemapseite Zur Suche
L'église d'Oberdorf (SO) dans la lumière de soirée.(Foto: ufw)
L'église d'Oberdorf (SO) dans la lumière de soirée.(Foto: ufw)

Histoire de la MI

L’œuvre d’entraide suisse a une longue tradition

Migration dans les cantons protestants après 1848

Avec la première constitution fédérale de 1848, la liberté d’établissement s’est instaurée sur tout le territoire suisse. Celle-ci ainsi qu l’industrialisation naissante de la première moitié du XIXe siècle ont fait que beaucoup de catholiques issus de cantons d’origine catholique déménagèrent dans les cantons protestants du Plateau Suisse afin d’y trouver du travail et de bénéficier ainsi de la croissance économique. La plupart des jeunes gens quitta non seulement son environnement familier, mais un milieu foncièrement catholique.

Pour une pastorale catholique dans toute la Suisse

Généralement, les laïcs ont reconnu que les catholiques expatriés dans leur nouvel environnement étranger avaient besoin d’un contexte social sûr et d’un cadre économique et religieux solide. Des moyens durent être trouvés afin d’assurer la pastorale catholique en terrain étranger, la diaspora.

Comme l’Eglise catholique n’était pas reconnue dans les cantons protestants (cela valait aussi inversement) et ne pouvait par conséquent prélever aucun impôt de culte, l’argent nécessaire au travail missionnaire interne dut être trouvé par le biais de collectes. Se basant sur le principe de «l’Association Pius» (aujourd’hui Association populaire catholique), le médecin zougois Melchior Zürcher fonda la MI en 1863, en compagnie d’autres hommes prévoyants. Depuis lors, la MI est reconnue pour apporter l’aide matérielle nécessaire au travail missionnaire à l’intérieur du pays.

Fondation de nouvelles paroisses

Après peu de temps déjà, grâce à l’aide des catholiques suisses et au travail de la MI, des agents pastoraux purent être engagés et de nouveaux locaux permettant de célébrer la messe purent être loués. Plus tard, la MI vint en aide pour la construction d’églises et d’espaces propices à la pastorale ainsi qu’à l’enseignement. Au long des années, des douzaines de paroisses ont été fondées.

De nouvelles tâches en vue

Avec la reconnaissance de l’Eglise catholique dans la plupart des cantons, l’aide matérielle s’élargit dès 1963. Autrefois dans les cantons de diaspora, l’aide atteint désormais les montagnes et régions périphériques. De nouvelles tâches pastorales s’ajoutent également au niveau des agglomérations. L’idée centrale demeure inchangée: la MI est au service des plus faibles de l’Eglise catholique en Suisse.

©

MI – Mission Intérieure

Administration:
Forstackerstrasse 1
4800 Zofingen

Siège de l’association:
Schwertstrasse 26
6300 Zug

Tél. 041 710 15 01
info@im-mi.ch

Plan de situation de l’administration:

IM-MI_Gst_Adm_Amm